31 octobre / 1er novembre

1 novembre 2020 Non Par Hervé

Programme chamboulé pour Valtra

Alors que les Vallonières se réjouissaient de reprendre la compétition après le report des deux matches du week-end passé contre Genève puis Toggenburg, c’est au tour du match contre Volley Lugano prévu ce samedi d’être reporté. Dans tous ces cas, les adversaires ont connu des cas de COVID.
Pour le coach Luiz Souza, il faut être très réactif à chaque report de match pour réorganiser le programme de préparation. « Je dois en permanence revoir le rythme et la planification des entrainements, reprogrammer les séances vidéo, re-cibler notre préparation. Les filles travaillent dure toute la semaine et nous apprenons un ou deux jours avant le match que celui-ci est reporté.»

Des décisions fortes

Mais comment préparer une équipe sans visibilité ? Quand sera-t-il des play-offs et des promotions/relégations ? « J’attends de Swissvolley des décisions fortes à ce sujet mais aussi un arrêt du championnat pendant 3-4 semaines et une re-planification des matches. Cela fait déjà 3 semaines que mes joueuses sont privées de compétition. Elles vont manquer de rythme. Pour préserver leur intégrité physique, il devient nécessaire de savoir où on va et que Swiss Volley redéfinisse le cadre de la compétition », explique le coach brésilien.

Les matches à huis-clos

Désormais, les matches se dérouleront sans spectateur et les clubs devront se passer pendant quelques temps des recettes de la billetterie et de la buvette. Cela ne sera pas sans conséquences financières pour le VBC Valtra, alors le comité enchaine les réunions. « C’est vital pour nous de maintenir le lien avec notre public et de continuer à offrir de la visibilité à nos partenaires. En parallèle de la retransmission en livestream de nos matches à domicile, nous travaillons sur la mise en place d’une cagnotte en ligne ou chaque supporter pourra acheter un billet virtuel « à son bon cœur ». Nous réfléchissons également à d’autres solutions s’inscrivant dans une dynamique locale » explique la présidente Joëlle Roy.

Regarder vers l’avant

Les joueuses sont bien conscientes que toutes les équipes peuvent être touchées par le virus. Pour la joueuse d’aile Solenn Fabien « Il faut être fataliste et prendre les évènements avec recul. C’est le propre des sportives et sportifs de savoir s’adapter à une situation et de mieux rebondir. Nous avons la chance de pouvoir encore pratiquer notre sport alors nous sommes plus que jamais déterminées à donner le meilleur de nous-même. »
La situation est certes compliquée mais visiblement pas de quoi décourager Solenn Fabien et ses coéquipières.
Prochain match contre Viteos NUC dimanche 8 novembre 2020 à 17h30 à la Riveraine.